Web3 place la musique dans la future économie de la créativité

Article tiré deObservatoire Blockchain 

Cooper Turley a créé Coop Rècords, une start-up qui investit dans des plateformes, des protocoles, des artistes et des jetons musicaux via le Web3, a collecté 10 millions de dollars dans sa première phase d'investissement. Son objectif affiché : faciliter l'investissement dans la nouvelle génération musicale.

On ne se lasse pas de le dire : Web3 crée des modèles de monétisation dans différents domaines, avec un intérêt particulier pour ceux qui ont été touchés par l'irruption d'internet et les conséquences de sa démonétisation. Je fais référence, bien sûr, à ces domaines intégrés dans lesquels les industries créatives, culturelles et de divertissement sont appelées. En d'autres termes, une industrie dans laquelle l'un de ses principaux axes et valeurs est la créativité.

Avec internet, la créativité symboliquement valorisée, dans une société supposée de loisir et de consommation de culture et de divertissement, a été démonétisée de l'accès à sa consommation sans rémunérer les créateurs. Lorsque la copie illégale ou le plagiat domine sans reconnaissance économique, les créateurs et la créativité s'appauvrissent.

Ce contenu est réservé aux membres du CBCat. S'inscrire

 

Traduire "